Que-penser-de-ce-texte-Valenciennes-il-malmene-son

Je viens de voir ce texte sur le propos « la justice ». Avec plaisir nous vous en apportons l’essentiel ci-dessous.

Le titre (Valenciennes: il malmène son ex-petite amie devant sa fille et se moque du tribunal) résume tout le post.

Sachez que l’écrivain (présenté sous le nom d’anonymat
) est connu et fiable.

La fiabilité est donc sérieuse concernant cet éditorial.

Dans la soirée du 31 octobre, un Valenciennois rejoint son ancienne compagne et la martèle de coups, chez elle, en présence de mineures.



Temps de lecture:
2 min

Le 31 octobre à 4 h 40, les policiers interviennent dans un appartement, à Valenciennes. Ils découvrent une femme, à terre. Du sang coule de son nez. Celui qui semble être son agresseur s’enfuit. Il est reconnu et rapidement interpellé par les forces de l’ordre. L’histoire a débuté par une crise de jalousie.

« Je vais te dire une chose, Madame. Je suis pas raciste, ma copine est Marocaine »

« Je me souviens de rien. C’est pas moi. J’ai donné de l’argent à sa fille pour acheter des kebabs, explique le prévenu au tribunal. On a pris de l’alcool dans le parc et je suis retourné dans mon lit. Point barre. » Le témoignage de la victime est différent : « Il a dit des propos racistes à mon nouveau copain noir. Il s’est mis torse nu devant le miroir pour montrer sa virilité », lit la présidente de séance, Géraldine Vuillemin. Il intervient : « Je vais te dire une chose, Madame. Je suis pas raciste, ma copine est Marocaine. »

Les rires s’estompent lorsque la présidente lit les témoignages concernant les violences. Des coups, des claques et des menaces de mort ont été proférés à l’encontre de la femme. La fille de la victime et son amie, mineure, la retrouvent au sol, rouée de coups. « Heureusement qu’elles ont été réactives », commente la présidente. Quelques secondes ont permis à la jeune fille d’enlever un couteau des mains du prévenu et à son amie d’alerter un voisin pour appeler la police.

Le prévenu évacué de l’audience

« Vous avez déjà été condamné pour violence envers une compagne ? », demande la présidente. « Non, que des putes », répond le prévenu. Qui crie au « complot du tribunal », avant que la présidente l’évacue de l’audience. « Si je suis encore condamnée, je me suicide ! Ça laissera une belle marque à la justice française », crie-t-il en sortant.

Le prévenu a été condamné à trente-six
mois d’emprisonnement, dont douze
ans avec sursis probatoire pendant deux
ans. Le prévenu a été maintenu en détention. Le tribunal lui a interdit de détenir une arme pendant cinq ans. Il devra indemniser, à chacune des jeunes filles, près de 1 000 €, pour leur préjudice moral.


3919, numéro d’écoute national, anonyme et gratuit, destiné aux femmes victimes de violence et à leur entourage.






Lire aussi

Ligue 2: SOS d’une équipe en détresse, les notes des Valenciennois à Laval

Basket LFB: les Amandinoises tombent sur plus fortes qu’elles à Angers

Aulnoy: deux habitants d’une maison intoxiqués par un feu de voiture

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :

Racisme
Système judicaire
Justice, droits et liberté
Agression (général)
Valenciennes (59300, Nord)

);FB.Event.subscribe(« comment.remove », function(resp)
if (typeof (fbComment) == ‘function’)
fbComment(resp, ‘delete’);

);

;(function(d, s, id)
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if(d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src= »
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));
//–>

Ce propos correspond à vos investigations vous aimerez aussi ces ouvrages:

De la justice dans la Révolution et dans l’Église/Première Étude,A voir et à lire. .

Japonais/Liste des articles,(la couverture) .

Responsabilité pénale et fonction politique,Clicker Ici .

La chronique a été générée de la manière la plus fidèle qui soit. Vous pouvez écrire en utilisant les coordonnées indiquées sur notre site internet afin d’apporter des explications sur ce contenu traitant du thème « Jeunes avocats ». Beaucoup de réponses sont livrées par cet article relayé par uja-nantes.fr qui parle du thème « Jeunes avocats ». La vocation journalistique de uja-nantes.fr est de parler de Jeunes avocats dans la transparence en vous offrant la visibilité de tout ce qui est en lien avec ce sujet sur le net D’ici peu, on mettra en ligne d’autres infos sur le sujet « Jeunes avocats ». Par conséquent, visitez régulièrement notre site.